Créée en 1960 par le Pr Caycedo, la sophrologie se définit comme la “science de la conscience et des valeurs de l’existence(du grec Sos: harmonie; Sophia: sagesse; Phen: Esprit, conscience, Logos: science).

Elle puise ses racines d’horizons très variés:

Elle a pour objectifs :
– d’équilibrer corps et esprit
– rechercher une plus grande harmonie
– permettre des prises de conscience sur le sens de son existence

Un des principes clés de la sophrologie est de travailler dans un état modifié de conscience, entre le sommeil et l’éveil, pour faciliter l’accès au subconscient. Cet état est naturel, nous y avons accès naturellement tous les jours lorsque nous nous endormons, ou bien lorsque nous sommes “ailleurs”, “dans la lune”. Le patient reste donc conscient de ce qu’il se passe pendant la séance et est pleinement acteur de sa thérapie.

Les applications de la sophrologie sont très larges. On distingue ainsi 3 grandes catégories:
– La sophrologie clinique qui permet le traitement des maladies psycho-somatiques (80% des maladies) : troubles alimentaires, troubles du sommeil, douleurs de toutes sortes, lutte contre les dépendances.
– La sophrologie prophylactique pour prévenir la maladie : gestion du stress, confiance en soi, amélioration de la concentration et de la mémoire, développement de ses ressources personnelles…
– La sophropédagogie, en lien avec le développement personnel, permet une préparation aux évènements importants de sa vie: examens, accouchements, interventions chirurgicales, compétitions sportives… et facilite l’apprentissage d’une langue, d’une activité…

Une séance de sophrologie se déroule en plusieurs temps:
– La première séance permet principalement de faire connaissance. Le patient pourra expliquer ses besoins et attentes. Un tour d’horizon des différents domaines de sa vie sera amorcé pour que le thérapeute puisse avoir connaissance des difficultés rencontrées.
– Lors des séances suivantes:
› Un échange permet de faire le point sur la séance précédente: évolutions qui ont pu avoir lieu, éventuelles difficultés rencontrées, nouvelles problématiques…
Un ou plusieurs exercice(s) en lien avec la demande du patient. Ces exercices peuvent être enregistrés par le patient pendant la séance pour pouvoir les refaire en toute autonomie chez lui.
› Une discussion suite à la pratique pour recueillir les impressions, les prises de conscience et les difficultés rencontrées…

Le nombre de séances varie en fonction des besoins du patient:
– Pour un objectif précis (préparation d’un examen par exemple): 1 à 3 séances
– Pour un travail plus en profondeur sur une thématique particulière: 5 à 10 séances
– Enfin, il est possible de pratiquer la sophrologie pour un travail thérapeutique de fond, auquel cas le nombre de séance sera fonction des besoins du patient

L’efficacité de la pratique et les résultats obtenus dépendront principalement:
– De l’adhésion du patient à la méthode et aux exercices proposés
– Du rythme d’entrainement entre les séances
– De la qualité de la relation entre le patient et le thérapeute, la confiance étant la clé

 

Photo de Deniz Altindas sur Unsplash